22/05/2019

Siege ORMVAL

 *** L’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos (ORMVAL)   ***

MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS HYDRO–AGRICOLES

Le périmètre du Loukkos couvre une superficie irrigué de l’ordre de 30.000 ha dont les premiers secteurs (R’mel et Drader) ont été mis en eau depuis 1978-1980. Le mode d’irrigation prédominant était initialement l’aspersion.

Compte tenu des types de sol du périmètre (sablonneux et tirs) et de la topographie dudit périmètre (majorité accidentée), le schéma spécifique d’aménagement hydro agricole y réalisé est constitué principalement d’une batterie de stations de pompage pour le relevage ou la mise en pression, des ouvrages de régulation qui alimentent un réseau de conduites enterrées desservant des bornes d’irrigation auxquelles était rattaché le matériel mobile , un réseau de canaux à ciel ouvert, des réseaux de pistes et de routes, des réseaux d’assainissement et de drainage et un système de protection contre les crues .

Le coût global d’investissement est d’environ deux et demi (2,5) milliards de dirhams. Le montant minimum annuel requis pour la maintenance est de l’ordre de 1% du coût d’investissement initial, soit 25 Mdh/an. Cependant, les crédits alloués au programme de la maintenance pendant les cinq derniers exercices ont été au deçà de cette norme. 17,00 18,73 18,00 15,00

La stratégie de la maintenance repose sur un programme de maintenance à mettre en œuvre afin de garantir le bon fonctionnement et la conservation des équipements hydro agricoles du périmètre.

Ce programme porte essentiellement sur la réalisation d’opérations préventives au moment des périodes d’arrêt des irrigations, ainsi que des interventions de maintenance corrective pour remédier aux pannes qui surviennent au moment de l’exploitation de ces équipements hydro agricoles.

Pour des opérations qui se répètent chaque année et nécessitant des moyens appropriés, l’ORMVAL a passé avec des sociétés spécialisées en matière de maintenance des marchés cadres. Cette stratégie de marchés cadres pluriannuels visent les objectifs suivants :

  • La disponibilité d’un cadre réglementaire d’exécution des prestations qui nécessitent, courant un exercice donné, en moyenne trois (03) à quatre (04) mois pour y aboutir (préparation du projet, lancement et approbation) ;
  • Le gain sur les coûts étant donné que la masse des prestations et la durée des marchés sont importantes ;
  • La disponibilité des équipes d’interventions spécialisées et munies des moyens appropriés;
  • La forte probabilité d’ordonnancement des prestations programmées courant l’exercice et ce malgré les aléas climatiques ou les contraintes d’exploitation des équipements ;
  • Le maintien d’un stock minimum de pièces de rechange et de produits d’entretien des équipements hydro agricoles.

Conscient de l’importance de la maintenance préventive des équipements et de l’urgence que revêt certaines opérations ne nécessitant pas de moyens appropriés en vue d’assurer la continuité du service de l’eau, l’ORMVAL a constitué des équipes d’entretien dotées de moyens nécessaires pour intervenir en cas de besoin au niveau des stations de pompage et des réseaux d’irrigations pendant les jours ouvrables, Week-ends et jours fériés.

Les moyens utilisés par ces équipes sont comme suit :

 

  • Les engins de Génie-civil nécessitant des pièces de rechange pour leur entretien et du carburant et des lubrifiants pour leurs fonctionnements ;
  • La main d’ouvre ;
  • Les pièces de rechange, produits d’entretien et quincaillerie ;
  • L’outillage nécessaire et petits matériels.
  • Parmi les moyens dont dispose aussi l’ORMVAL, un Atelier Hydromécanique géré par ses agents et équipé de telle sorte à assurer les opérations spéciales suivantes :
  • L’entretien d’un parc d’environ 124 pompes (remplacement des pièces d’usure, équilibrage, nettoyage et peinture) ;
  • Le contrôle des pièces achetées chez des fournisseurs ou fabricants ;
  • La réalisation des travaux de chaudronnerie au niveau de l’ensemble des équipements
  • hydro- agricoles ;
  • L’étalonnage des matériels hydromécaniques (compteurs d’eau d’irrigation…) ;
  • La réalisation de mesures pour la maintenance conditionnelle des pompes et des moteurs électriques des stations de pompage.

Les équipements de cet atelier nécessitent des pièces de rechange pour leur entretien et des produits pour leur utilisation.

 

FaLang translation system by Faboba